Ω Le Voyage de Némésis Ω

Un long périple vous attend dans le monde de Gaïa...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enlil, la cité du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

∞ Maître des connaissance sur Gaïa ∞
avatar


Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 31
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Enlil, la cité du vent   Ven 30 Avr - 16:49

La cité d'Enlil a été détruite il y a environ quinze ans, et n'existe désormais que dans les souvenir de ses anciens habitants forcés à l'exil dans tout Gaïa.
Autrefois une cité florissante et pacifique et en parfaite harmonie avec la forêt dans laquelle elle se trouvait, et où ses ruines se trouvent encore aujourd'hui, elle est maintenant un lieu où pillards et vagabonds viennent errer, dans l'espoir de ramener dans leurs bagages quelques trésors d'une valeur inestimable possible d'être vendus dans la salle des ventes aux enchères de Rosettes. Beaucoup d'anciens habitants d'Enlil continuent de vivre aux alentours, la tristesse et la nostalgie persistant encore dans le cœur de tous.

Bâtie il y a plusieurs siècles, un peu après Caignozzio, par le jeune Salin Enlilias, élémental du vent qui avait autrefois accomplis de nombreuses choses pour ses semblables, elle était connue pour être la cité la plus belle de tout Gaïa. A cette époque, beaucoup d'élémentaux de vent se cachaient dans l'immense forêt où se situe actuellement les ruines de la cité. Ils étaient constamment menacés par les élémentaux de la Terre qui revendiquaient la propriété de ces terres, où ils pourraient découvrir des mines de pierres précieuses. Mais l'idée de raser toute cette forêt consternait Salin qui rassembla autour de lui tout les autres élémentaux de vent pour chasser une bonne fois pour toute les élémentaux de terre venu piller les richesses de la région. Le combat fut rude et très long,et beaucoup d'élémentaux trouvèrent la mort pour une sordide histoire de pierre précieuse. Mais les troupes de Salin, dont la persévérance n'était plus à prouver, connurent une victoire explosive, renvoyant d'où ils étaient venus les élémentaux de la terre qui ne revinrent jamais.

La joie explosant de toute part, Salin était devenu le chef des élémentaux du vent et celui-ci, fier d'une pareille reconnaissance qu'il n'attendait pas, allait une nouvelle fois rassembler ses sujets pour une dernière étape : bâtir enfin un empire qui montrera au monde entier que, bien que les élémentaux de vent prônaient la paix, ils étaient toutefois capable de la préserver, quoique cela pouvait leur en couter.

C'est ainsi que naquit le puissant empire de Enlil, dont le fondateur, Salin Enlilias ne vit jamais le résultat de son vivant. Décédé trente ans après le début des constructions, il put cependant, durant ces années, établir plusieurs lois permettant à ses sujets de vivre libre sans pour autant compromettre celle des autres. Salin était quelqu'un de juste, et surtout très respecté des autres élémentaux, notamment avec les descendant de Litabel Caignozzio, avec qui il entretenait des relations amicales.
Des siècles de félicité plus tard, l'empire de Enlil n'allait pas tarder à connaître un changement radical qui risquait de causer leur perte.

Quelques années avant la destruction de la cité, les habitants découvraient la nouvelle impératrice : Dixie Salin Antonya Enlilias, descendante du fondateur de la cité et surtout jeune femme au grand cœur. Beaucoup voyait d'un bon œil l'arrivée de la jeune fille au pouvoir car, à l'instar de son ancêtre Salin, elle pensait avant tout au bien être de ses sujets. Impératrice à l'âge de quinze ans, elle fut rapidement dépassée par ses nouvelles fonctions d'Impératrice et de représentante du peuple de Enlil. Cependant elle ne perdait jamais le nord, et continuait à se déchaîner dans son travail pour assurer une vie meilleure à ses co-citoyens.

C'est d'ailleurs grâce à elle que Enlil découvrit enfin le représentant de cette décennie, qui vivait parmi les orphelins de la ville : lors d'une de ses balades quotidienne, où elle réfléchissait à son avenir, elle tomba née à née avec le jeune garçon qui fit briller l'autel des représentants. L'enfant, alors âgé de 8 ans à l'époque, venu à l'origine pour commettre de petits larcins, fut prit sous l'aile de l'impératrice, qui par la même occasion fit construire un orphelinat pour les enfants errant. Le jeune Neven, ainsi s'appelait l'enfant, vécut peut de temps comme un prince.
Quelques temps plus tard, le jeune garçon avait a peine eu le temps de prendre conscience de ses pouvoir que la cité fut attaquées par une armée dirigée par le Kaiser et qui rasa tout sur son passage. La jeune impératrice fut portée disparue et Neven été laissé pour mort, gisant inconscient dans les décombres de sa cité.

A l'heure d'aujourd''hui, de nombreux élémentaux du vent sont capturés par les sbires du Kaiser , condamnés à subir des sévices dont eux-même ignore parfois la nature, excepté l'aspect cruel de ces pratiques injustes. Des expériences scientifique sont fomentés sur les élémentaux de vent, plus que sur les autres, pour des raisons encore inconnues encore maintenant.


L'ancienne impératrice a trouvé refuge avec quelques survivants dans les alentours de Rosette, où elle prépare avec attention sa vengeance contre le Kaiser dont la cruauté n'a d'égale que la détermination de la reine déchue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Enlil, la cité du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ω Le Voyage de Némésis Ω :: ° ¤ . ¤ ° Gaïa ° ¤ . ¤ ° :: Enlil, la Cité du Vent-



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit