Ω Le Voyage de Némésis Ω

Un long périple vous attend dans le monde de Gaïa...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La traversée du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

¤ Élémental de feu ¤

¤ Élémental de feu ¤
avatar


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: La traversée du désert   Ven 10 Oct - 18:10

Sur ce point là, on pouvait bien dire qu'il s'agissait d'un désert. Mis à part une immense étendue de terre noire encore chaude, il n'y avait quasiment aucune végétation, pas même un animal ou encore une charogne, tout était littéralement mort, autour de lui. il était la seule présence vivante en ces lieux, et même le vent donnait une sensation de vide et d'inexistence ( en gros, tout ce qu'il y a de plus insignifiant dans le monde ! )

" Et merde, et merde, ET MERDE !! "

Il avait enfin prit l'initiative de quitter les environs de sa cité, sans se retourner pour ne pas avoir à le regretter, et sa croisade contre le Kaiser et ses petits moutons ne faisait que commencer.
Le route était longue jusqu'à Rosette. Longue, mais pas difficile à suivre. Tout le monde savait où se trouvait cette ville, et pour un élémental, il était encore plus facile de la trouver. Et suivre son instinct était une habitude chez Shen qui ne vivait que grâce à son instinct qui ne le trahissait pour ainsi dire jamais.


" Bon, le premier gars qui m'adresse la parole, je lui colle un pain. Pourquoi, comme ça ! J'ai trop envie de tuer quelqu'un !Alors là, on m'empêchera pas de me défouler comme je veux, ça non ! "

La rage le rongeait tellement qu'il commençait déjà à parler tout seul. Il n'aimait vraiment pas marcher, mais le fait de marcher pour en mettre une à un gros mec plein aux as qui jouait au dictateur le motivait encore plus !

Malgré l'étendue quasi infinie et quasi vide, il ne pouvait s'empêcher de sentir une présence inconnue dans les alentours, et il était incapable de définir si c'était gentil ou pas.


" Chouette, je sens que je vais m'amuser ! ", fit-il avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La traversée du désert   Dim 12 Oct - 21:49

En toute logique, la cité du feu n'était pas le meilleur endroit pour chercher un élémental de glace. Non seulement Agnigya et sa population tenaient désormais dans des urnes funéraires pour la plupart, mais en plus, le pays du feu et celui de la glace étaient diamétralement opposés. Rosette, le point central du pays, les séparant efficacement, et les élémentaires de glace avaient rarement idée de rendre visite à leurs fougueux homologues, encore moins ces derniers temps.

** Enfin, la situation a toujours été tendue entre eux... **

Que faisait alors Caleb à crapahuter au milieu du désert le plus aride de tout Gaïa ? Que faisait un élémental de glace, à la recherche de la soeur de son chef, également élémentale, voire bien plus, dans un paysage voisin du Sahara terrien ?

** Il paraît que leur représentant a aussi disparu, à la même époque que la soeur de mon prince. Mais évidemment, personne ne peut être précis... **

Et le jeune homme était donc parti sagement se renseigner, pour des prunes. Ayant fait le voyage aller de nuit, il n'avait pas aussi souffert qu'au retour. Pas une once d'humidité dans cette espèce de plaine granuleuse. Pas une plante, pas une mousse, et les bactéries devaient être iophilisées à cette température. Et Caleb marchait tête nue, indifférent aux rayons solaires réverbérés par sa chevelure, nouée sur sa nuque pour ne pas l'étouffer. Il s'était peu chargé, ayant laissé une bonne partie de son paquetage à Rosette, l'eau pesait la plus lourde charge sur l'adolescent.

La solitude ne le rebutait pas, mais cette garantie généralement offerte par un désert sembla soudain lui faire défaut. Autrement dit, il y avait quelqu'un dans les parages, une présence se rapprochant plus rapidement que Caleb ne progressait. Le garçon fronça les sourcils, déclenchant un torrent de sueur par cette simple mimique.

** Un homme... Un élémental ? **

Une silhouette robuste apparaissait progressivement à l'horizon, mais Caleb ne se retourna pas une seconde fois. Il ne pouvait pas fuir, et rien n'indiquait qu'il allait devoir le faire. Avec un peu de chance, l'homme passerait sans faire attention à lui, sinon...
Revenir en haut Aller en bas

¤ Élémental de feu ¤

¤ Élémental de feu ¤
avatar


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 13 Oct - 3:58

Plus il avançait, et plus il avait l'impression que, au loin, entre les distorsions que provoquait la chaleur et le peu de restes d'arbres encore debout sur cette immensité désertique, une silhouette se dessinait. A cet instant, Shen était dévoré entre l'envie qui le torturait encore tout à l'heure sur l'hypothèse qu'il casse enfin la gueule de quelqu'un et son côté " bon prince " que peu de gens avaient put voir en l'ayant à ses côtés.

* Et merde, voilà que je deviens bon prince !! *

Lui n'était pas touché par la vague de chaleur qui pouvait faire s'évaporer la moindre goutte de sueur de n'importe quel homme au monde , mais il sentait que la silhouette en face de lui, apparemment humaine au vu de ce qui s'apparentait à un tronc humain, ainsi qu'à des bras et des jambes, en plus qu'une démarche chancelante, tout à fait normale pour toute personne lambda, n'était sûrement pas d'ici.

Shen accéléra la cadence, la curiosité le rongeant de façon ardente, tout comme son envie de cogner qui avait finalement prit le dessus sur son idyllique côté " bon prince ", comme il disait.


* Va pas trop vite toi ! T'as vraiment pas de chance de tomber sur moi ! J'espère que t'es pas une fille ! *

Une vingtaine de mètres les séparaient et Shen était bien déterminé à ne pas passer à côté de l'inconnu voyageur qui s'était aventuré pour son plus grand malheur sur ces terres arides et brulantes.
Shen ne portait aucun bagages, il avait décidé de partir avec l'unique certificat qu'il restait au sein de la cité pour pouvoir mener à bien ses investigations sans être dérangés par la loi du Kaiser, car, en tant qu'élémental, il risquait la potence.

Shen n'était plus qu'à dix mètres et il s'aperçut que l'individu était d'assez petite taille, mais, toujours cette curiosité maladive, poussa Shen à accélérer la cadence et à courir, avant d'arriver au niveau de l'individu et de lui attraper l'épaule et le tourner dans sa direction pour pouvoir voir sa future victime. La déception se lisait sur le visage de Shen :
il s'agissait d'un gamin, plutôt chétif, surtout par rapport à la brute que l'élémental de feu était par rapport à sa nouvelle proie, qu'il n'allait pas tarder à libérer. Le garçon en question avait les cheveux blanc, une des caractéristiques des élémentaux de l'eau, mais l'aura que dégageait le gamin était différente des habitants de Caignozzio.


" Et merde, tout mes espoirs s'envolent avec mes gouttes de sueur dans l'atmosphère ! T'es qui toi ? Et qu'est-ce que tu fous là aussi ? T'as pas l'air de venir d'Agnigya toi, quelle mouche t'as piquée pour que tu viennes t'aventurer ici ? "

En fin de compte, le côté " bon prince " du gros tas de muscle se révélait devant les personnes qui avaient l'air plus faible que lui, mais le doute continuait à le parcourir : s'il est venu jusqu'ici, c'est qu'il est bien plus coriace qu'il ne peut le laisser croire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 13 Oct - 19:37

S'il avait eu le moindre espoir qu'on l'ignore, ce dernier venait de s'évaporer au moment même où Caleb avait perçu un bruit de course. Pour être honnête, il n'imaginait même pas qu'on puisse courir dans cette fournaise; d'ailleurs on l'avait moins habitué à la course qu'à la glisse. Contrairement au corps au mouvement, se rapprochant de plus en plus. Un survivant d'Agnigya forcément. Seuls eux pouvaient se le permettre.

Ayant l'impression diffuse de ne pas être à sa place, le garçon but plusieurs gorgées d'eau avant qu'on le rattrape. S'il devait parler, autant ne pas se déshydrater. Il contracta les épaules avant qu'une violente poussée le retourne face à son "suiveur".

" Et merde, tout mes espoirs s'envolent avec mes gouttes de sueur dans l'atmosphère ! T'es qui toi ? Et qu'est-ce que tu fous là aussi ? T'as pas l'air de venir d'Agnigya toi, quelle mouche t'as piquée pour que tu viennes t'aventurer ici ? "

Caleb ne répondit pas immédiatement, prenant intérieurement note de l'air dépité sur le visage de son interlocuteur. C'était ainsi, il n'avait jamais impressionné quelqu'un, physiquement parlant. À vrai dire, en dehors d'une foule, il paraissait encore plus chétif, et certainement encore plus incongru.

** Toi tu viens bien d'Agnignya par contre. La question est : pourquoi l'as-tu quittée ? **

Tandis que son cerveau analysait le discours de l'homme, ses yeux verts le couvaient d'un regard flou, détaillant sa force physique, les traits de son visage et les infimes crispations de son corps qui trahissaient une fureur réprimée. Ses informations recueillies, Caleb prit enfin la parole, d'une voix un peu rauque et empreinte d'un détachement habituel pour lui, comme s'il conversait tous les jours avec des sangliers rôtis au milieu du désert.

_ Je suis venu chercher un renseignement à Agnigya. Ne l'ayant pas trouvé, je repars vers Rosette. Et toi ?

Il avait failli vouvoyer l'autre, mais comme l'adulte employait "tu", il lui renvoyait la pareille. Les voyageurs étant en règle général mois à cheval sur la politesse que les citadins, le détail n'avait pas grande importance.
Revenir en haut Aller en bas

¤ Élémental de feu ¤

¤ Élémental de feu ¤
avatar


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 13 Oct - 20:22

" Un renseignement ? Tu te fous de moi ? Là bas ? "

Shen avait de bonnes raisons pour fait des yeux écarquillés : en effet, comment peut-on apprendre quoi que ce soit de la part d'une ville en ruine et de ses anciens habitants qui pleuraient plus qu'il s ne parlaient. Lui aussi n'avait pas grand chose à dire à propos d'une éventuelle nouvelle qui pourrait intéresser un visiteur, il ne s'y passait pas vraiment grand chose depuis la destruction de la cité du feu, et Shen n'avait pas non plus envie de se rappeler son échec cuisant contre le Kaiser.

" Moi j'ai un autre cul royal à botter une fois que je serais arrivé à Rosette, autant que je préserve mes forces !"

* Mais je ne dois pas négliger l'entraînement ! *


Le soleil avait déjà bien avancé dans sa course et maintenant, au lieu d'un ciel bleu, on pouvait avoir droit à une voute céleste sur le point de se consumer dans un feu étincelant...non, Shen ne penserait jamais à ce genre de choses !
Toujours est-il qu'il allait faire bientôt nuit, et que la chaleur étouffante allait laisser place à un froid glaciale que l'élémental de feu risque de ne pas supporter.
Il commença à chercher partout autour de lui des morceaux de bois pour pouvoir passer la nuit sans qu'il ne finisse congelé dans un cube de glace.


" Putain, aide-moi à ramasser de quoi faire un feu ce soir ! On est dans la même merde pour l'instant toi et moi ! "

Shen avait une peur phobique de la fraîcheur de la nuit, car il faut croire que les élémentaux de feu étaient coriaces dans ce désert la journée, mais la nuit, c'était une autre paire de manche.

* Putain, j'ai pas envie de crever ici, et surtout maintenant ! *

La panique commençait à le dévorer et il en avait presque oublié le gamin, qui risquait d'apprécier cette nuit au vu de sa mine décrépie à cause de cette chaleur qui le séchait littéralement.

" Tu voulais savoir quoi à Agnigya au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 13 Oct - 21:05

Que l'autre le croit ou non, cela l'indifférait. L'histoire n'était de toute façon pas faite pour être répétée à toutes les oreilles. Caleb aurait bien aimé continuer sa marche, mais l'autre restant immobile, contemplant l'horizon avec un air étrange.

** Ce n'est qu'un coucher de soleil **

Certains auraient argué qu'il était de toute beauté, mais l'élémentaire de glace s'en fichait éperdument. Un esprit pratique aurait fait remarquer la fin de la fournaise du trajet, chose plus intéressante, mais Caleb ne voyait toujours pas le problème. Qu'il fasse chaud ou froid, le désert devait être traversé pour atteindre Rosette, et il le serait. Le manteau qui lui avait servi à l'aller enveloppait ses réserves aqueuses, il n'avait donc pas à s'en faire à se sujet.

Mais l'autre s'agitait.
" Putain, aide-moi à ramasser de quoi faire un feu ce soir ! On est dans la même merde pour l'instant toi et moi ! "

Haussant les sourcils devant l'incongruité de la demande - les habitants d'Agnignya n'avaient en général aucunement besoin d'aid pour allumer un feu, et certainement pas de celle d'un habitant d'Hitzlah - le plus jeune prêta toute de même main forte à son aîné. Trouver un combustible dans cette vaste étendue de terre grise, mélangée au sable et à la cendre, ce n'était pas chose aisée, mais le garçon s'appliquait.

Quand l'autre lui demanda ce qu'il était allé chercher dans les ruines de sa cité, Caleb choisit de ne pas répondre. Il continua sa recherche en bois de chauffage, conscient de la panique latente de l'inconnu.

_ Si tu pouvais allumer une torche...

Le soleil avait en effet presque disparu, et le noir complet ne faciliterait pas leurs recherches. Ils n'avaient pas encore assez de bois. Ils n'en aurait jamais assez, à moins de découvrir un arbre mort en travers de leur chemin.
Revenir en haut Aller en bas

¤ Élémental de feu ¤

¤ Élémental de feu ¤
avatar


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 13 Oct - 21:55

Le gamin n'avait pas répondu à la question de Shen mais pour l'instant, c'était devenu le cadet de ses soucis, car pour l'instant, il devait récupérer le plus de bois pour faciliter l'avancée dans le désert, et aussi pour éviter de crever de froid.

" Donne moi ça ! "

Le mioche au cheveux blancs lui tendit un tas de branche que Shen prit sans hésiter. Il cracha dessus puis passa sa main droite autour du tas de bois qu'il tenait dans son autre main, avant qu'un feu ne fit son apparition sur l'extrémité de la torche de fortune, qui éclairait mine de rien très bien le chemin.
Aussitôt après qu'il ait allumé la torche que les ténèbres régnaient déjà sur tout le désert, et il était difficile de savoir sur quoi on marchait, même si on le savait pertinemment.


" Bon, on n'a pas intérêt à rester là ! Si tu veux vivre, je te conseille de me suivre, en tout cas dans ce désert, après, chacun pour soi ! "

Un froid glacial s'installait petit à petit et Shen sentait déjà qu'il allait se sentir mal. Il devait rester en mouvement s'il ne voulait pas finir bloqué à cause du froid.

* Et merde, il a fallut que je parte aussi tard moi ! *

Shen n'avait pas pensé une seule seconde qu'il allait peut-être finir immobilisé dans ce désert. Il préférait se voir mourir dans un décors moins lugubre, genre, après avoir descendu le Kaiser, au fond du lac de Rosette ou encore dans les geôles de la prison de Rosette.
Toujours Rosette, à croire que Rosette est le point central de toute cette histoire !


" Aller, il faut qu'on accélère, et surtout qu'on ne s'arrête pas ! On dirait que tu encaisse mieux la fraîcheur que moi ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La traversée du désert   Mar 14 Oct - 19:09

Enfin l'élémental semblait prendre conscience de la nécessité de repartir. Si ça ne tenait qu'à lui, Caleb serait bien reparti seul, mais l'autre ne paraissait pas en accord avec cette proposition. N'importe quel humain répugnerait à se séparer de ses semblables dans des conditions aussi extrêmes, mais l'adolescent sentait que ce n'était pas la raison principale de son compagnon.

** Il pense que je suis trop faible pour me débrouiller seul. **

Bien qu'il ait l'habitude de ce genre de réaction, il trouvait celle-ci particulièrement injustifiée. Chose tout de même plus confortable : l'homme ne conservait pas longtemps ses allures de protecteur bourru; revenant bien vite à sa brutalité première, chose qui n'affectait pas le garçon.

Il emboîta le pas de celui qu'il aurait désigné comme un guerrier, ou un chevalier de l'autre monde s'il avait fallu le classer dans une catégorie pré-déterminée (avec tous les défauts attribués en général à ce genre d'hommes). Puisque l'autre semblait y tenir, il n'allait pas le contrarier.

" Aller, il faut qu'on accélère, et surtout qu'on ne s'arrête pas ! On dirait que tu encaisse mieux la fraîcheur que moi ! "

Caleb étant bien plus jeune que l'autre marcheur, son allure demeurait plus lente. La rapidité ne faisait pas partie de sa nature, mais il fit tout de même du mieux qu'il put, imitant la démarche de celui qui le précédait, lui reconnaissant une plus grande habitude du terrain. Il observa rapidement que le train à suivre devenait de moins en moins difficile à mesure que le froid s'installait. Ou peut-être était-ce l'autre qui avait plus de mal à avancer ?

_ Je viens d'Hitzlah, expliqua-t-il à celui qui attendant une réponse. Les températures sont semblables...

Tout en parlant, il rapprocha un long morceau de bois noueux de la torche, en faisant un second flambeau avant que la première ne s'éteigne. Reprenant en suite sa place, légèrement en arrière de l'adulte, il le questionna à son tour.

_ Quel est ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas

¤ Élémental de feu ¤

¤ Élémental de feu ¤
avatar


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La traversée du désert   Dim 19 Oct - 17:46

Hiztlah ? Ce gamin vient d'Hiztlah ?
Pendant une fraction de seconde, il imaginait déjà que ce gamin était à l'origine de l'installation rapide du froid dans l'atmosphère. Peut-être se disait-il ça de manière spontanée, mais il savait pertinement qu'il paniquait comme un enfant qui aurait allumé un feu qu'il n'arriverait pas à éteindre ( exemple un peu idiot puisque venant de Agnigya, le feu n'était pas vraiment un problème pour tout le monde.)

Le gamin venait de lui demander son nom, mais en général, Shen ne répondait pas tant que celui qui lui pose la question ne se présentait pas en premier. Et puis c'était une des seules règles de politesse qu'il respectait. Mais là, ce n'était vraiment pas le moment de tergiverser car le froid le guettait et il risquait de ne plus pouvoir se présenter, donc, si il crève, autant que les gens sachent qui il était.
L'anonymat. Voilà là l'une des plus grandes hantises de Shen: mourir et se faire oublier. Cela, il ne le voulait pour rien au monde.


" Moi c'est Shen, appelle moi Shen, après tout, Shen n'est pas un prénom assez long pour que l'on puisse imaginer un surnom ! "

Ils marchaient désormais à la même allure, mais le jeune homme avait bien trop de fierté pour se laisser abattre : il prit le jeune garçon sous bras, la torche dans l'autre main, puis il commença à courir droit devant lui.

" Il doit nous rester au moins vingt minutes de marche avant que l'on soit enfin sortit du désert ! Je vois déjà le bout ! Il paraît que là bas, on sent automatiquement la différence de température ! C'est marrant ça, je pourrait en juger par moi même pour une fois ! "

Il courait de plus en plus vite et avec plus ou moins d'énergie qu'avant : la motivation lui ayant titillé les doigts de pieds, il ne ressentait pas encore la fatigue malgré le petit poids sous le bras. Et puis le fait de courir lui permettait aussi de se réchauffer tout en s'assurant une arrivée sous peu.

" Bah tiens, comment je dois t'appeler toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La traversée du désert   Mar 21 Oct - 19:34

Un simple hochement de tête accueilit la présentation de l'homme qui disait s'appeler Shen. L'autre ne mettant pas sa parole en doute sur ce point, il pouvait s'estimer un peu moins ignorant que quelques minutes plus tôt. Enfin, il n'en savait pas des masses, possédait juste un prénom, une nationalité et l'ébauche d'un caractère pour définir la personne dont l'allure se rapprochait sensiblement de la sienne, ce qui l'inquiétait légèrement, car Caleb n'avait pas accéléré. Cela signifiait que le froid du désert gagnait doucement sur la volonté Shen...

** Je m'inquiète pour lui maintenant ? Faut croire que c'est contagieux... **

Malheureusement, le jeune Suliman ne pouvait rien faire pour lui, à part l'inciter à avancer. Il ne possédait aucune réserve de glucose qu'il eût pu céder, et il ne créait pas de chaleur. S'abstenir d'user de son pouvoir était le seul service qu'il pouvait rendre à l'élémental de feu, et Caleb craignait que ça ne soit pas suffisant quand l'autre le cala soudain sous son bras avant de commencer à courir.

Au bout de quelques centaines de mètres, le jeune garçon se rappela de fermer la bouche. Il n'avait même pas songé à protester, trop surpris de la réaction de l'autre. Et il se souvint qu'ils risquaient leur vie dans ce désert.

** C'est typique du personnage ce genre de réaction. **

Pour autant, l'adolescent ressentit un sentiment nouveau à l'égart de son porteur; ce n'était pas de l'admiration, ni de la reconnaissance, mais plutôt un certain respect pour celui qui ne se laissait pas abattre devant les évènements. Il allait demander lui demander de le reposer au sol, mais l'autre lui demanda soudain son nom, reportant à plus tard sa propre demande.

_ Mes parents m'ont appelé Caleb Horacius Mickaël Suliman, mais comme les deux prénoms du milieu ne servent à rien, et qu'après c'est mon nom de famille, tu peux m'appeler Caleb.

C'était sans doute la phrase la plus longue qu'il ait faite depuis sa rencontre avec Shen. Et il n'allait pas rester en si bon chemin :

_ Je suppose que tu vas à Rosette ?

La question lui semblait évidente, tout élémental circulant dans le pays passait par Rosette. Mais il s'agissait plus de faire parler l'homme pour éviter qu'il ne s'engourdisse malgré sa course, qu'un réel désir de faire la conversation de la part de Caleb. La frontière du désert n'était plus si loin...
Revenir en haut Aller en bas

¤ Élémental de feu ¤

¤ Élémental de feu ¤
avatar


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 27 Oct - 4:19

[ Bah merde, je croyais que je t'avais répondu moi ! ]

" Ouais... en effet... ma destination.. c'est ... Rosette... "

Shen avait du mal à parler, l'air commençant à manquer, dût à son excitation mêlée à sa peur panique qui l'avait totalement englobé pendant sa course folle contre la froideur de la mort qui s'immisçait petit à petit dans l'esprit de l'élémental au tempérament de feu.

" Tu...vas me trouver...un peu idiot... mais... j'ai oublié... de te demander... si tu avais...un certificat ! "

Certes, la question était un peu idiote et n'avais pas trop sa place dans cette course ( sauf pour éviter que le silence ne s'installe en plus du froid ), mais Shen avais besoin de parler pour ne pas se relâcher. Il n'attendait pas vraiment de réponse positive ou négative, voir pas de réponse du tout, mais le simple fait de sortir des mots de sa bouche le motivait pour avancer de plus belle.
Il n'avait même pas attendu que Caleb lui réponde qu'il entama déjà une nouvelle phrase :


" Merde... je rêve... cette forêt s'éloigne ou quoi ??? "

Shen voyait déjà la forêt qui signifiait la fin du froid infernal qui les attaquait. Il avait beau avoir l'impression que celle-ci s'éloignait, pourtant, lui s'en rapprochait de plus en plus. Au plus il était proche du but, au plus la chaleur commençait à l'envahir.

Arrivés à la lisière des bois, Shen lâcha son poids délicatement au sol ( chose incroyable : il a fait preuve de délicatesse ! ) puis poussa un cri de soulagement, mêlant fatigue et sérénité :


" HAHAHAHAHAHAHAHAHA ! Whouhouuuuuuuuuuuuuuuh ! Enfin arrivé ! Hey, désert de mes fesses, tu ne m'a pas eu et tu ne m'auras jamais ! Tu peux toujours rêver : jamais ma carcasse ne traînera sur tes terres ! Hahahahahahahahaha !!! "

Shen s'excitait comme un enfant devant l'étendue de sable et de charbon qu'il venait de traverser en un temps records, oubliant par la même occasion le jeune Caleb qui se releva après avoir été traité comme un sac à dos ( ou plutôt à bras ! ).
L'élémental de feu se retourna devant son nouveau compagnon assez insolite, car un élémental de feu et un élémental de glace marchant dans la même direction sans se frapper sur la figure, c'était du jamais vu...

_________________
Et si vous
alliez
vous faire
voir bande
de nazes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 27 Oct - 15:10

[Ya pas mort d'homme]

La question de Caleb avait semblé déclencher une avalanche de paroles chez l'élémental de feu, mais le plus jeune avait assez fréquenté les autres pour savoir qu'aucune réponse précise n'était attendue, et qu'il pouvait donc se permettre de garder le silence. Même les habitants d'Hitzlah éprouvait parfois le besoin de parler pour ne rien dire; les soldats en particulier, trouvait cette méthode excellente contre la peur trop tenace.

** Ca fait paraître plus humain aussi... **

Encore une chose que le jeune élémental ne pouvait pas faire sans se forcer. Tenir une conversation avec lui devait certainement plus ressembler à un long monologue qu'à un véritable échange, mais il avait depuis longtemps compris que le silence pouvait êre plus expressif que le babillage intensif. Enfin, si ça soulageait Shen...

** Au fond, moi aussi je suis heureux d'être sorti de ce fichu désert. Je ressorts bredouille, mais vivant. **

Sur ces pensées positives, l'adolescent se remis à la bipédie, situation qui lui avait manqué tant l'autre avait semblé le considérer comme une valise un peu encombrante... Il fit brièvement craquer ses articulations, puis leva la tête pour apercevoir les étoiles entre les feuillages des arbres. Pas qu'il ne se sente d'une humeur spécialement romantique ou contemplative, mais en l'absence de soleil, les étoiles étaient le meilleur indicateur de direction possible.

** Alors, le cygne... est à droite... Cassiopée... derrière nous... Donc... on avance... tout droit. **

Jetant un regard sur l'unique sentier proposé, Caleb constata qu'il errait de manière tout à fait aléatoire entre les arbres. Ils devraient pourtant s'en contenter. Le plus jeune s'engagea donc sur le chemin, sans un regard pour son compagnon. L'autre étant obligé de le suivre, il n'avait pas à s'en inquiéter. Plus problématique était l'état du sentier en question. Les longues jambes du garçon ne cessaient d'enjamber une végétation qui avait poussé en traître.

_ Attention !!! prévint-il avant qu'une branche pourrie tombe à quelques centimètres des pieds de Shen.

Un oiseau commença à les injurier dans son langage, pour une fois aisément compréhensible par tous. Caleb soupira.
Revenir en haut Aller en bas

¤ Élémental de feu ¤

¤ Élémental de feu ¤
avatar


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 31
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La traversée du désert   Lun 27 Oct - 21:08

Shen avait échappé à une branche qui avait bien faillit le mettre hors jeu. Caleb l'avait prévenu à temps, et quand il voulait lui envoyer une mimique de remerciement, il constata que le jeune garçon avait perdu ses jambes, enfin, disons plutôt que les jambes du garçon se perdaient de plus en plus dans la végétation qui avait envahit le sentier pour une raison qui semblait évidente ( aucune activité humaine donc ). L'oiseau continuait de s'esclaffer comme un âne sur les deux voyageurs et Shen, las des ricanements du volatile, ramassa la branche qui était à ses pieds puis la balança sur l'oiseau qui se la prit en pleine face.

" Ça t'apprendra à te moquer de plus fort que toi, saleté ! "

La bestiole était tombé de son perchoir et se retrouva maintenant une bonne dizaine de mètres plus bas, sa chute ayant été amortie par tout la végétation.

" Voilà, ça c'est réglé ! Bon, toi maintenant ! "

Il regardait Suliman en disant ça, et s'approcha de lui, avant de le mettre sur ses épaules, comme un père avec son enfant dans les parcs d'attraction. Ils avançaient déjà plus vite à travers toute cette broussaille, et Caleb, malgré l'obscurité, avait une excellente vue sur ce qu'il pouvait se passer sur le chemin.

" T'as pas intérêt de te plaindre ! Je suis , certes, pas ton père, mais avoue que t'es mieux là haut plutôt qu'en bas, à te faire chatouiller par toutes ces herbes hautes ! "

Shen avançait encore et toujours, et rien ne semblait pouvoir l'arrêter : sa volonté de vouloir stopper le Kaiser )à tout prix devant le motiver plus qu'une crêpe au chocolat.

[ il faudrait continuer le Rp dans le lac des eaux profondes ]

_________________
Et si vous
alliez
vous faire
voir bande
de nazes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La traversée du désert   Sam 1 Nov - 20:20

[ Voilà ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La traversée du désert   

Revenir en haut Aller en bas
 

La traversée du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ω Le Voyage de Némésis Ω :: ° ¤ . ¤ ° Archives ° ¤ . ¤ ° :: Corbeille :: Corbeille à RP-



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit